Si vous souhaitez faire acte de candidature pour la prochaine Biennale, nous vous engageons à prendre connaissance, au préalable, des conseils et des conditions générales d’exposition ci-après et à utiliser les fiches contact disponibles sur le site. (rubrique contact dans le menu haut de page ou clic dans le bandeau de bas de page)

Consultez nos conseils pour s’inscrire à la BASI 2022 en cliquant ICI

N’omettez pas de joindre des éléments suffisants pour que le comité de sélection puisse apprécier votre candidature. Éléments à transmettre au commissariat d’exposition par mail à art.molle42@gmail.com

ou par courrier : Louis Molle BZA les Kentias 5 place Foch 42000 Saint-Etienne.

8ème Biennale des Arts Singuliers et Innovants

Saint-Étienne et environs (42): du 1er mars au 1er avril 2022

et La Baume d’Hostun (26), Saint-Jean en Royans (26), Saint-Marcellin (38) du 9 au 24 avril 2022

Une production  » Beaux Lieux des Z’Arts « 

Association loi de 1901 se consacrant à la promotion et la diffusion artistiques.

Président Louis Molle, Philippe Ribaud et Pierre Mingot membres fondateurs du comid’organisation.

Thérèse Cigna et Frankline Thyrard comité d’organisation Drôme – Isère

Conditions d’Exposition – Édition 2022

Préambule au contrat d’exposition

Avec l’objectif avéré de découvrir et faire découvrir des talents ignorés ou méconnus autour d’artistes plus médiatiques, » Beaux lieux des Z’Arts  » œuvre à la découverte de toute forme d’art, singulier, original et innovant quelle qu’en soit la provenance.

Nous tenons à développer un processus confraternel dénué de visées marchandes.

Il faut garder à l’esprit que cette Biennale ne pourrait exister sans l’engagement, y compris financier, des structures qui accueillent les artistes, sans le soutien des municipalités, ni sans le travail conséquent et l’abnégation des bénévoles.

La  » Biennale  » qui bénéficie du soutien des Mairies concernées se déroulera sur une trentaine de lieux sur Saint-Étienne intra-muros et sur la couronne stéphanoise(42). Ainsi que dans divers espaces sur La Baume d’Hostun (26), Saint-Jean en Royans (26) et Saint- Marcellin en Isère(38).

Les dates d’accrochage, de décrochage et de vernissage seront définies au cas par cas en fonction des lieux d’expositions.

Les lieux qui vous recevront, qu’ils soient publics, privés ou associatifs vous font confiance, soyez simple, courtois et réactif pour l’intérêt de tous.

Vous allez pouvoir participer activement à cet élan altruiste en donnant à voir au public le meilleur de votre travail, en respectant les consignes simples qui vous seront données et en répondant rapidement aux sollicitations et demandes qui pourraient vous être faites.

Nature et sélection des artistes :

Nous allons ouvrir les appels à candidature cet été pour que la liste des artistes retenus soit officialisée à la fin de l’automne, ou au tout début de l’année 2022.

La sélection prendra en compte la qualité du travail, son originalité et l’appartenance à la famille de l’Art Singulier ou des Arts Innovants.

Le comité de sélection devra aussi tenir compte des possibilités de présentation des œuvres en fonction des lieux ; certains se prêtant plus à la présentation de volumes et  d’autres à des accrochages muraux. C’est ainsi que certains travaux ne pourront être exposés par manque d’adaptabilité des structures, manque de support pour les sculptures et céramiques. Les travaux d’une fragilité particulière pourront être refusés ou nécessiter une décharge en responsabilité vis à vis de l’organisation.

Dans un premier temps les artistes seront informés par le bouche-à-oreille et les réseaux sociaux ou sollicités directement par l’organisation. Si cela s’avère nécessaire nous ferons paraître une annonce dans le bulletin de la MAPRA (Maison des Arts Plastiques Auvergne Rhône-Alpes) et ensuite à l’échelle nationale avec la revue Artension notre partenaire.

Cette manifestation collective ayant pour but de fédérer un large public aucun prosélytisme politique, religieux ou sexiste ne sera admis.

Liens et obligations se rapportant aux lieux d’exposition :

Les artistes devront être autonomes pour le transport de leurs œuvres, disposer de leur propre matériel d’accrochages et des socles nécessaires à la présentation de pièces en volume, sculptures ou céramiques.

Toute aide physique ou financière au transport et à l’accrochage des œuvres est exclue.

Les cas particuliers devront faire l’objet d’une demande préalable soumise à un accord.

L’artiste s’engage par principe à respecter les souhaits techniques et les pratiques de l’organisateur et du lieu d’accueil, ainsi que les règlements intérieurs et de sécurité de chaque lieu l’hébergeant tout comme celui de la Biennale, notamment les horaires et conditions d’ouverture.

L’organisation de son côté s’engage dans la mesure du possible à faciliter les souhaits de mise en place des artistes. Toutefois, pour des raisons de scénographie et disponibilité des locaux, il se peut que l’organisation ne puisse donner suite à la demande d’installation d’un artiste sur un lieu particulier.

Sur un formulaire indépendant, il sera indiqué aux artistes les coordonnées complètes du lieu ou des lieux devant les accueillir. Il devront se mettre alors en rapport avec la personne responsable des expositions pour convenir de la date, des conditions voire des particularités d’accrochage et de décrochage.

AUCUN PRIX NI LISTE DE PRIX NE POURRONT ETRE AFFICHES SANS AUTORISATION PREALABLE.

Gardiennage :

Hormis pour le vernissage, les artistes n’ont aucune obligation de présence dans les lieux gardiennés. Concernant les locaux qui ne le sont pas, il appartient obligatoirement aux artistes d’organiser des permanences et des plages de visites suivant les normes minimales des autres lieux.

Assurances :

Chaque artiste devra nous remettre lors de l’accrochage, en deux exemplaires dactylographiés la liste des pièces exposées, liste indiquant leur valeur, la technique utilisée, le format, l’année, le titre etc… Cette valeur indiquée pourra servir de référence à l’assureur en cas de vol ou de sinistre pendant la durée de l’exposition pour ce qui concerne les œuvres accrochées et répertoriées. A défaut vous risquez de ne pas être assuré.

Il est recommandé à chacun d’être vigilant pour éviter d’avoir recours aux assurances.

L’indemnisation en matière d’œuvres d’art pour les artistes non côtés sur le marché ou en salle des ventes est toujours délicate. Le prix de vente affiché (lorsque c’est autorisé) ne suffit pas pour servir de base de remboursement.

Le plus souvent l’assurance demandera que vous justifiez de la valeur réelle de l’œuvre par comparaison à des pièces similaires vendues et dont vous pourrez justifier le prix ( Factures ou ventes publiques par exemple.) La meilleure déclaration étant celle que l’on n’a pas à faire.

Promotion et communication de l’événement :

Chaque lieu participant sera cité sur notre communication.

La Biennale sera inaugurée début mars depuis le hall de l’Hôtel de Ville de Saint-Étienne en présence des élus à la Culture. Les dates et conditions d’inaugurations dans les villes de La Baume d’Hostun, Saint-Jean en Royans et Saint-Marcellin restent à fixer.

Nous allons éditer des affiches ainsi que 15 000 flyers où apparaîtra la liste de tous les lieux, les horaires d’ouverture et lorsque cela sera possible, le nom de tous les artistes. Ils seront distribués dans tous les lieux emblématiques de la culture sur les villes participantes.

Des affiches A3 seront éditées en nombre suffisant pour couvrir chaque commune.

La ville de Saint-Étienne nous ouvre son bulletin municipal, nous solliciterons les autres.

Nous contacterons les radios et TV régionales, la presse locale et régionale ainsi que la Maison des Arts Plastiques Auvergne Rhône Alpes (MAPRA).

Nous communiquerons sur la revue nationale Artension spécialisée plus particulièrement dans l’Art Singulier et avec qui nous entretenons un partenariat.

Nous aurons l’audience de plusieurs critiques artistiques

Nous convierons comme par le passé sur Saint-Étienne des conférenciers et débatteurs de renom. Nous ne disposons pas à ce jour de budget pour étendre ces opérations en Drôme – Isère mais elles demeurent dans nos objectifs.

Notre site internet et la page Facebook reprendront les informations sur la Biennale.

Comme pour les autres Biennales, un DVD de cette nouvelle édition sera réalisé.

Outre les envois PTT, Nous éditerons a minima de l’ordre de 3000 mails d’information.

Chaque lieu et chaque artiste recevront une version dématérialisée du flyer destinées à être largement diffusés par leurs soins, en activant leurs réseaux sur le Net, Facebook etc …

Crédit photographique :

L’artiste donne toute liberté à l’organisation de diffuser les photos et images vidéo de ses œuvres à des fins de monstration et pour toute communication future en lien avec la manifestation.

Interactivité possible entre la région stéphanoise, la Drôme et l’Isère

À condition que leur travail soit retenu par le jury, les artistes, quels que soient leurs lieux de résidence peuvent candidater pour exposer indifféremment soit dans la Loire soit dans la Drôme, soit dans l’Isère. L’enchaînement des manifestations ouvre la possibilité d’une double candidature, le même artiste pouvant s’inscrire à la fois dans la Loire et ensuite dans la Drôme ou dans l’Isère.

Tout en prenant en compte les avis des artistes, pour des raisons de scénographie et de disponibilité d’espace, l’organisation décidera en dernier ressort de l’attribution des emplacements.

Hébergements :

Pour ceux qui désirent un hébergement sur place vous trouverez en annexe au contrat qui sera établi quelques adresses utiles sur la région stéphanoise, la Drôme et l’Isère. Il est recommandé de réserver préalablement.

Contrat et inscription :

Tant que nous le pourrons, BZA s’abstiendra de demander aux artistes un pourcentage sur d’éventuelles ventes. Il en sera de même pour les lieux, si une demande ponctuelle de l’un d’entre eux se faisait jour vous en serez avertis avant l’accrochage. Si vente il y a, elles resteront exclusivement à l’initiative des artistes et à l’appréciation des visiteurs. Ces transactions se feront hors des compétences et de la responsabilité de l’organisation. Les artistes inscrits aurons à déclarer sur l’honneur bien connaître la législation se rattachant à la vente d’œuvres d’arts originales, et respecter les règles fiscales et sociales afin que leur situation soit en accord avec la législation en cours.

Souvenez-vous, sous peine de voir votre travail décroché, qu’il est interdit d’afficher des prix dans des lieux public tel que les Mairies ou Musées.

Il est préalablement rappelé que seul les artistes adhérents à l’association Beaux Lieux des Z’Arts à l’exclusion de tout autre seront autorisés à participer sous notre label à cette manifestation. BZA se réservant la possibilité de faire valoir ses droits d’organisateur.

Dans le cadre du respect des conventions établies pour cette biennale, chaque artiste exposant sera lié à BZA par un contrat lui permettant de bénéficier des services offerts par l’organisation.

Montant de l’adhésion :

La cotisation à  » Beaux Lieux des Z’Arts  » pour cette 8e édition s’élève à 30 Euros si la candidature est limitée à une seule ville et 50 Euros en cas de double candidature sur deux territoires différentes. Cette adhésion participe au financement de la manifestation et de sa communication. Elle est notamment rendue obligatoire pour des raisons d’assurance vis à vis des œuvres et de responsabilité juridique.

(Possibilité de règlement fractionné)